La Diététique énergétique

L’hygiène de vie et une bonne santé commencent dans l’assiette.

« Que l’aliment soit ton premier médicament! »
Hyppocrate (vers -460/-370 av. J.C.).

Tout comme pour le fondateur de la médecine occidentale, l’alimentation est considérée par la médecine traditionnelle chinoise, comme le premier des remèdes.

“Une bonne alimentation peut évacuer les facteurs pathogènes, apaiser les viscères (Zang Fu) inspirer l’esprit et renforcer le sang et le QI”
Sun Si miao (célèbre médecin, 581-682 après J.C.)

Elle est avec la respiration, la source principale de production d’énergie. Une mauvaise alimentation induit ainsi une énergie de basse qualité, néfaste pour la santé et la vitalité.

La médecine traditionnelle chinoise parle des trois trésors que sont le Shen (esprit), le Qi (l’énergie des céréales et de l’eau) et le Jing (l’énergie primordiale, héréditaire ayant à elle seule une durée déterminée).
Pour alimenter cette énergie capitale qu’est le Jing, nous devons l’entretenir absolument en énergie acquise au moyen des aliments.

Pour ce faire, un bilan sur les énergie du foyer médian (Rate/estomac/rein/foie) est effectué afin d’élaborer votre plan alimentaire et contribuer ainsi  à favoriser l’équilibre et l’harmonie de l’être, ainsi que l’hygiène de vie comme outil de prévention des maladies et d’entretien de la santé.

En résumé, la diététique chinoise comprend un ensemble de règles d’hygiène alimentaire dont la théorie et la pratique sont basées sur des observations établies au cours des millénaires.
Son objectif est très pratique.
Il consiste à contribuer à la santé en fonction de la constitution de chacun à l’aide des produits de la nature.
Ces principes sont universels et peuvent s’appliquer à toute alimentation et à toute population.